Psoriasis en Goutte – Les traitements efficaces

Il existe plusieurs types de Psoriasis, l’un des plus rares est celui du Psoriasis en goutte. La majorité des personnes atteintes de cette maladie sont plutôt atteintes de psoriasis en plaques.

 

Psoriasis en goutte : qu’est ce que c’est?

 

La Pityriasis lichenoides, appelé aussi para psoriasis en goutte. C’est une dermatose inflammatoire peu fréquente, d’étiologie inconnue et caractérisée par des poussées multiples et récidivantes de papule érythémato squameuses. La forme chronique présente des papules surélevées, rougeâtre, en forme de dôme sur la surface de la peau.

 

Elles sont réparties symétriquement, sont élargies, aplaties et légèrement desquamées à la surface. Les modifications cutanées sont moins marquées que dans la forme aiguë. Cette pathologie peut présenter des lésions apparaissant ou disparaissant en continu durant des semaines, des mois ou même des années.

 

Ce type de psoriasis se manifeste par l’éruption soudaine de tâches rouges.

 

Voici d’autres symptômes qui vous aideront à mieux l’identifier :

• Il se manifeste par l’éruption soudaine de petites taches rouges sur le tronc, le cuir chevelu, les membres( pieds, mains) ou le visage.
• Ces taches sont en forme de gouttes allant de 1 à 10 millimètres de diamètre.
• Il touche principalement les enfants et les adolescents : il est rare après l’âge de 30 ans.

Dans plus de 60 % des cas, les poussées de psoriasis en gouttes sont déclenchées par une angine qui est causée par une bactérie de type streptocoque.

• Les gouttes apparaissent 2 ou 3 semaines après l’infection et peuvent disparaître spontanément en quelques temps suivant sont évolution.
• Dans certains cas, le psoriasis en gouttes se transforme en psoriasis en plaques chronique.
• Les épisodes de psoriasis en gouttes peuvent également être récurrents en cas de nouvelle infection au streptocoque.
• Il peut arriver que ce psoriasis survienne en réaction à un médicament ou une angine.

A la différence des autres types de Psoriasis, le Psoriasis en gouttes peut disparaitre spontanément en quelque semaine sans traitement.

• L’application de corticoïdes locaux peut être efficace, mais ça prise n’est pas recommandée si l’éruption couvre une grande partie du corps, ce qui est souvent le cas.
• L’utilisation d’émollients et le suivi de soins de la peau sont nécessaires et souvent suffisants.

L’éruption prédomine sur le tronc, les membres ou le visage. Il se manifeste par l’apparition de petites taches rouges en forme de gouttes, de taille variant de 1 à 10 mm de diamètre. On ne note pas de signes généraux comme la fièvre ou de signes fonctionnels comme les démangeaisons. Il est démontré que dans plus de 50 % des cas de psoriasis en gouttes, une angine de type streptocoque en est la cause.

• Le psoriasis en gouttes se déclare environ 2 à 3 semaines après l’infection à streptocoque et peut disparaître spontanément.
• On peut voir aussi un psoriasis en gouttes se transformer en psoriasis en plaques.
• Les poussées de psoriasis en gouttes peuvent se renouveler en cas d’une autre infection à streptocoque.

 

Votre médecin vous prescrira des corticoïdes locaux si l’éruption n’est pas trop étendue sur le corps ou un traitement à base de puvathérapie (traitement par rayons lumineux ultra-violets avec un produit photo-sensibilisant) si le cas est plus sévère.