Acheter Lécithine marine (oemine pso) en ligne

La lécithine est présente dans les ingrédients de certains produits de soins de la peau. Elle est utilisée comme émollient, ce qui donne à la peau une sensation de douceur en restaurant l’hydratation. Beaucoup de personnes l’utilisent pour guérir des problèmes de peau tels que le psoriasis. La prise de capsules de lécithine marine pourrait théoriquement améliorer votre peau (cuir chevelu), car elle tonifie et stimule d’autres parties de votre corps.

 

Lécithine marine 120 gélules - Maintien de la mémoire et de la concentration
  • Adaptée aux étudiants en période d'examen ou de concours, aux personnes surmenées professionnellement ou aux seniors qui veulent conserver une bonne mémoire.
  • Source de choline, de sérine et de DHA
  • Fabriqué en France

 

Oemine PSO lécithine marine 180 Gélules
  • La lécithine marine de Oemine P.S.O. est extraite des œufs de poisson sauvage
  • Elle contient de la choline, du phosphore, des acides gras qui font tout son intérêt
  • Elle est le constituant majeur des membranes cellulaires
  • Désormais ce produit contient une algue riche en iode qui contribue au maintien d’une peau normale
  • Les personnes allergiques aux fruits de mer, mollusques ou poisson ne doivent pas prendre ce complément alimentaire

 

Promo
Oemine PSO 400 concentré de lécithine marine et d'oméga-3, 60 Capsules
  • Leur richesse en DHA /EPA fait que ce complément peut aussi bien contribuer au maintien d’une vision normale que d’un bon équilibre cardiovasculaire
  • Ce complément d’origine naturelle contient aussi de la choline, du phosphore, et les acides gras essentiels qui font tout son intérêt
  • La lécithine marine est, elle, recommandée pour la peau
  • La lécithine marine de Oemine P.S.O. 400 est extraite des œufs de poisson sauvage
  • Oemine P.S.O. 400 contient essentiellement des oméga-3 phospholipides

 

Tout ce que vous devez savoir sur la lécithine (léthicine marine et autres)

La lécithine décrit un groupe de substances grasses présentes dans les tissus végétaux et animaux. La lécithine est essentielle au bon fonctionnement biologique.

Une forme commerciale de lécithine est couramment utilisée dans la préparation des aliments, des cosmétiques et des médicaments, car elle prolonge la durée de conservation et agit comme un émulsifiant.

Les suppléments de lécithine peuvent également être utilisés pour traiter l’hypercholestérolémie et les problèmes digestifs, et pour prévenir l’obstruction des canaux lactifères, pendant l’allaitement.

L’un des principaux composants de la lécithine, la phosphatidylcholine (PC), pourrait être responsable de certains des bienfaits de la lécithine pour la santé.

Quelques faits sur la lécithine :

  • La plupart des compléments de lécithine sont fabriqués à partir de soja.
  • Les compléments de lécithine sont utilisés pour traiter plusieurs conditions médicales et problèmes de santé, mais les recherches sur leur efficacité sont limitées.
  • Il n’y a pas d’interactions bien documentées entre la lécithine et les médicaments, les drogues ou les conditions médicales.
  • Les personnes allergiques aux œufs ou au soja doivent vérifier l’origine de la lécithine contenue dans leurs compléments et leur alimentation avant d’en consommer.

 

Les différents types de lécithine

Bien que la lécithine soit naturellement présente dans de nombreux aliments, les suppléments de lécithine sont généralement dérivés des œufs, du soja ou des graines de tournesol. La lécithine est également obtenue à partir du canola, des graines de coton ou des graisses animales.

Le soja est l’une des cultures les plus répandues aux États-Unis, et 94 % d’entre elles sont génétiquement modifiées. Le soja est une source de lécithine rentable. Des produits chimiques, dont l’acétone et l’hexane, sont utilisés pour extraire la lécithine de l’huile de soja.

Cependant, la lécithine dérivée de l’huile de tournesol est de plus en plus populaire, peut-être en raison de l’obligation de déclarer les allergènes dans les aliments. De plus, ceux qui souhaitent éviter les cultures génétiquement modifiées peuvent choisir la lécithine de tournesol. Le processus d’extraction est généralement plus doux et s’effectue par pression à froid plutôt qu’avec des solvants chimiques

 

Les Avantages de la lécithine

Les avantages de la lécithine les plus souvent cités sont les suivants :

 

Réduction du cholestérol

Les recherches indiquent qu’un régime alimentaire riche en lécithine peut augmenter le bon cholestérol HDL et diminuer le mauvais cholestérol LDL.

Les suppléments de lécithine se sont également révélés prometteurs pour réduire le cholestérol. Dans une étude de 2008, les participants ont pris 500 milligrammes (mg) de lécithine de soja par jour. Après deux mois, le cholestérol total moyen a été réduit de 42 %, et le cholestérol LDL de 56,15 %.

 

Amélioration de la fonction immunitaire

La supplémentation en lécithine de soja peut augmenter la fonction immunitaire, en particulier chez les personnes diabétiques.

Une étude brésilienne sur des rats a montré qu’une supplémentation quotidienne en lécithine augmentait l’activité des macrophages de 29 %. Les macrophages sont des globules blancs qui engloutissent des débris, des microbes, des cellules cancéreuses et d’autres matières étrangères dans le corps.

De plus, le nombre de cellules tueuses naturelles appelées lymphocytes, qui sont vitales pour le système immunitaire, a augmenté de 92 % chez les rats non diabétiques. Des recherches plus approfondies sont nécessaires maintenant sur les humains, pour confirmer ces résultats.

 

Une meilleure digestion

La colite ulcéreuse est une forme de maladie inflammatoire de l’intestin (MII) qui touche jusqu’à 907 000 personnes aux États-Unis. La lécithine peut aider à réduire les troubles digestifs chez les personnes atteintes.

Les recherches suggèrent que l’activité émulsifiante de la lécithine améliore le mucus dans l’intestin, protégeant ainsi la paroi gastro-intestinale. Cela pourrait être dû au fait que la lécithine contient de la phosphatidylcholine (PC), qui est également un composant du mucus.

Les personnes atteintes de colite ulcéreuse ont 70 % de PC en moins que les personnes atteintes d’autres formes de MICI ou celles qui ne sont pas atteintes de la maladie.

Bien que la recherche fasse défaut, des preuves anecdotiques suggèrent que les personnes souffrant de troubles digestifs causés par des problèmes autres que la colite ulcéreuse peuvent également bénéficier de l’utilisation de la lécithine.

 

Amélioration des fonctions cognitives

La choline, un composant de la phosphatidylcholine, joue un rôle dans le développement du cerveau et peut améliorer la mémoire.

Les bébés rats qui ont reçu des suppléments de choline ont vu leur mémoire s’améliorer tout au long de leur vie en raison de changements dans le centre de la mémoire de leur cerveau.

Les changements cérébraux étaient si évidents que les chercheurs ont pu identifier les animaux qui avaient pris des suppléments de choline, même lorsque les rats étaient âgés.

En raison de l’effet du chlore sur le cerveau, il a été proposé que la lécithine pourrait être bénéfique pour les personnes souffrant de troubles neurologiques, de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence.

 

Aide à l’allaitement

Certaines femmes qui allaitent peuvent avoir des canaux lactifères bouchés, où le lait maternel ne s’écoule pas correctement. Cet état est douloureux et rend l’allaitement plus difficile.

Elle peut également entraîner le développement d’une mastite, une infection du tissu mammaire qui touche environ 10 % des femmes américaines qui allaitent.

Pour aider à prévenir la mastite et les difficultés d’allaitement, la Fondation canadienne pour l’allaitement maternel recommande aux personnes dont les canaux lactifères sont bloqués de façon récurrente de prendre 1 200 mg de lécithine quatre fois par jour à titre préventif.

La lécithine n’est toutefois pas efficace pour traiter les personnes dont les canaux sont déjà obstrués.

 

Autres utilisations

La lécithine a été promue comme traitement pour :

  • les maladies de la vésicule biliaire
  • maladie du foie
  • trouble bipolaire
  • anxiété
  • l’eczéma, la dermatite, psoriasis et les affections de la peau sèche

Il convient de noter que les recherches sur l’efficacité de la lécithine dans le traitement de ces affections sont très limitées, voire inexistantes.

 

Les risques

La lécithine est “généralement reconnue comme sûre”. Lorsqu’elle est prise en quantités raisonnables, il est peu probable qu’elle provoque des effets indésirables.

Il est préférable de faire passer la lécithine par la nourriture. Les suppléments ne sont pas contrôlés par la FDA pour leur sécurité ou leur pureté. Les gens doivent faire des recherches sur les suppléments et les marques avant de les prendre. Si une personne a un taux de cholestérol élevé ou des antécédents de maladie cardiaque, elle doit discuter du supplément avec son médecin.

Si des effets indésirables se produisent, ils peuvent inclure

  • la diarrhée
  • nausées
  • douleurs d’estomac
  • augmentation de la salive dans la bouche
  • sensation de plénitude

Bien que la Fondation canadienne pour l’allaitement maternel recommande la lécithine pour les femmes qui allaitent, il faut poursuivre les recherches sur la supplémentation en lécithine, pendant la grossesse et l’allaitement.

Enfin, certaines recherches récentes indiquent que la phosphatidylcholine présente dans la lécithine est convertie par des bactéries dans l’intestin en triméthylamine-N-oxyde (TMAO). Avec le temps, le TMAO peut contribuer au durcissement des artères ou à l’athérosclérose et à l’infarctus.

 

Posologie

Il n’y a pas de dosage recommandé pour la lécithine. En règle générale, le dosage ne doit pas dépasser 5 000 mg par jour.

 

Sources de nourriture

Il est conseillé de choisir de la lécithine provenant de sources alimentaires avant d’envisager une forme de complément. La lécithine est présente dans de nombreux aliments complets, notamment

  • les abats
  • viande rouge
  • fruits de mer
  • œufs
  • les légumes verts cuits, tels que les choux de Bruxelles et les brocolis
  • les légumineuses, telles que le soja, les haricots rouges et les haricots noirs

La lécithine d’origine naturelle provenant de sources alimentaires ne présente aucun risque pour la santé.